Chroniques de Jouarre

Le mois de février fut riche en évènements, en rencontres…
Impossible de toutes les relater dans une chronique « En trois mots »
alors voici quelques échos de Sr Prisca, du 2 février et de Magdalena,
mais nous n’oublions pas pour autant les bons moments passés avec le STIM-Bac, le Père Fédou

Sr Prisca

srpriscaA la veille du mois de février, le 31 janvier, notre Sr Prisca est partie tout discrètement rejoindre le Père des cieux. Encore présente au réfectoire avec nous la veille, nous gardons fort en mémoire son goût de la vie, sa persévérance dans les épreuves et son rire malicieux. Les multiples coupelles qu’elle a émaillées jusqu’à la fin témoignent par leurs couleurs vives de son cœur lumineux. A ses obsèques, le février, la présence de ses anciennes élèves de l’école Ste Marie parlait aussi de ce que Sr Prisca a su transmettre avec joie à des générations d’enfants : bonté, confiance, audace.

2 février

2017fevrier1Pour la journée de la vie consacrée, plusieurs religieux, religieuses et consacrées de notre diocèse sont venus partager un moment avec nous. Au programme, une marche silencieuse dans le cloître pour permettre à chacun(e) de ‘revenir’ à son cœur ; et dans cette paix intérieure, de prendre place pour un petit temps de lectio ensemble sur l’évangile du jour. Nourris de la Parole, nous avons célébré l’Eucharistie sous la présidence de Mgr Delannoy venu ce jour avec son conseil épiscopal. L’homélie de ce jour est disponible ici… et vaut le coup d’être lue !
La Parole, le Pain et … le Pique-nique : de retour au réfectoire, nous sortons de notre sac des vivres à partager, ainsi que des galettes des rois sur lesquelles flambent 20 bougies : Bon anniversaire de consécration Marie-Thérèse !
Suit un petit échange sur l’expérience de lectio et de marche vécus ensemble le matin, et il est déjà temps pour chacun de rejoindre sa communauté et sa mission ! Rdv l’an prochain !

Magdalena

2017fevrier3bEcuelles, le Don de Dieu… peut-être vous rappelez-vous que c’était le monastère d’origine de notre Sr Dominique-Marie. L’ayant confié à notre évêque, celui-ci l’a lui-même confié au Père Jean-Philippe Chauveau (frère de St Jean) pour y faire vivre la maison « Magdalena ». Un lieu, un cadre de vie, une amitié, une formation, un regard plein de confiance : voilà tout ce qui y est proposé pour permettre à des personnes transsexuelles de sortir de la prostitution et pour leur ouvrir un avenir.
Ce lien tissé à travers Sr Dominique-Marie nous a donné la grâce de recevoir à notre table la maison Magdalena. Un temps inoubliable de découvertes, de rencontres, de partages. Avec une sacrée saveur d’Evangile…

« Elle m’a regardée comme une personne ».

Quelques liens pour découvrir Magdalena, et le Père Jean-Philippe

blog comments powered by Disqus
Abbaye
Notre Dame de
Jouarre