Homélie
Prière universelle
VENEZ A L’ECART
(Marc 6/30-34)

« Venez à l’écart, reposez-vous un peu ! » Devant tant d’excitation et de fierté, Jésus ne trouve rien à dire de mieux que de les inviter à se reposer un peu.


Bien des siècles plus tard, saint Bernard déclarait, dans le même esprit :
« Il est nécessaire, de se préserver des dangers d'une activité excessive, quelles que soient la situation ou la charge que l'on occupe car - dit-il au Pape de l'époque et à tous les Papes, à nous tous - les nombreuses occupations conduisent souvent à la "dureté du coeur", elles ne font que "tourmenter l'esprit, épuiser le coeur et faire perdre la grâce" (II, 3). Cette mise en garde vaut pour tout type d'occupations, y compris celles qui sont inhérentes au gouvernement de l'Eglise. La parole que Bernard adresse à ce propos au Souverain Pontife, Eugène III son ancien disciple à Clairvaux, est provocatrice: "Voilà, écrit-il, où toutes ces maudites occupations qui vous absorbent ne peuvent manquer de vous conduire, si vous continuez à vous y livrer tout entier, sans rien réserver pour vous-même. »

Il n’y a aucune invitation à la paresse dans ces paroles, mais ce dont nous avons toujours besoin, garder la mesure qui sache faire alliance avec la force et l’audace. Il y a toujours ce risque de confondre la mesure et la médiocrité. L’excès d’activité, tout comme la paresse, sont signes de faiblesse.
Les foules en délire sur les Champs-Elysées, c’est bien, mais ce n’est pas cela qui va directement régler les conflits sociaux Chacun sait cela. Nous savons aussi le danger des foules fanatisées Mais ne passons pas à côté de ce que Dieu peut nous dire au cœur de tels événements. Ne sont-ils pas le signe de cette immense et profonde aspiration à la paix et à l’unité qui n’exclut pas les différences dont par ailleurs la liturgie de ce jour nous parle par la vox de Jérémie ? Il annonce un jour où Dieu lui-même rassemblera ces brebis sans berger. Jésus n’est-il pas ce véritable pasteur saisi de compassion ? Un pasteur qui façonne les apôtres à son image en leur donnant la clef de son propre repos : œuvrer en s’engageant totalement, puis déposer devant Dieu tout ce qu’ils ont fait et enseigné. C’est lui qui le fera fructifier.
Chaque dimanche, nous prenons ce temps de repos. A nous de savoir bien en profiter !
22.8.18

Prière universelle

En union avec la grande famille des enfants de Dieu dispersés dans le monde entier, présentons nos prières à notre Père du ciel.

R/ 29b Exauce-nous, Dieu notre Père !

Le Christ, notre paix, a voulu nous rassembler les uns et les autres en faisant la paix.
Pour l’Église chargée d’annoncer cette bonne nouvelle de la paix, prions Dieu notre Père. R/

Par sa chair crucifié, le Christ a fait tomber le mur de la haine.
Pour ceux qui vivent aujourd’hui un supplice dans leur chair ou dans leur esprit, prions Dieu notre Père. R/

Par le Christ, nous avons accès auprès du Père, dans un seul Esprit. Pour notre assemblée, réunie en un seul corps, prions Dieu notre Père. R/

Dieu d’amour et de fidélité, veuille exaucer les prières de ton peuple par Jésus Christ, notre Seigneur. Amen.

blog comments powered by Disqus
Abbaye
Notre Dame de
Jouarre