Homélie
Prière universelle
AFIN QUE LE MONDE CROIE
(Jean 17/20-26)

Grâce à cet évangile de Jean, nous venons de voir et d’entendre Jésus prier. Ce n’est pas la première fois. Souvenez-vous, à plusieurs reprises ses disciples l’ont vu prier la nuit, souvent à l’écart, au point qu’ils ont osé lui demander un jour : « Apprends-nous à prier ! » Il leur a enseigné le Notre Père. Ils l’ont entendu dire : « Je te rends grâce ô Père d’avoir caché ces choses aux sages et aux puissants et de les avoir révélées aux tout petits ! » La prière faisait partie de sa vie, mais cette fois c’est autre chose.

L’heure est grave, nous sommes à quelques instants de la trahison, de l’arrestation. La violence et la mort rodent. Mais l’heure ruisselle d’amour.

« Ayant aimé les siens qui étaient dans ce monde, il les aima jusqu’au bout »…
« …pour qu’ils ne fassent qu’un comme toi en moi et moi en toi et que le monde croie»

 

Arrêtons-nous un instant sur cette dernière demande. Difficile de l’entendre en ces temps si durs pour l’Église. Chaque jour nous apprenons que des prêtres sont assassinés, des chrétiens persécutés, et surtout que des enfants, des « tout petits » comme les appelle Jésus, confiés à la responsabilité de membres adultes de l’Église en particulier des prêtres sont blessés par eux. Ce n’est pas notre bonne conduite, notre rectitude morale qui pourront servir d’exemple, donner envie de nous imiter. Ce sera plutôt le contraire.

Et pourtant Jésus voyait ce qui nous fait honte, nos fautes dans l’Église, déjà dans le groupe des apôtres, mais quand il demande que le monde croie grâce à nous, ce n’est pas sur notre perfection morale qu’il prend appui, mais sur notre unité avec lui et avec le Père : « Qu’ils soient un comme toi Père tu es en moi et moi en toi, qu’íls soient un en nous pour que le monde croie »

C’est donc de leur foi qu’ils auront à témoigner,
de leur capacité de se convertir,
de se savoir aimés, pardonnés.

Pensons à Pierre et à Paul, à la lâcheté de l’un et au zèle persécuteur de l’autre. Pensons à l’immense travail de restauration, de justice, pour que ceux qui ont été blessés par des membres de l’Église puissent retrouver la confiance. Ce n’est peut-être pas sans lien avec la restauration de Notre Dame ?

La gloire de Dieu, sa présence réelle parmi nous échappe à ceux qui sont dans le monde. Elle n’est accessible que par la foi. A ce moment du récit, tout est déjà joué. Les événements n’apporteront rien de plus. Les ténèbres vont se déchaîner et plonger le monde dans la détresse, mais Jésus a vaincu le monde.

En s’adressant aux disciples Jésus leur dit : « Mes petits enfants, je suis encore avec vous pour peu de temps ». Ce sont encore des petits enfants dans la foi ; Ils suivent le Maître depuis trois ans, mais ils ont encore besoin de grandir pour devenir pleinement amis, témoins, temples de Dieu. Ils vont avoir à grandir en charité, en sainteté à la suite de Jésus, chemin qui passe par de grandes joies et bien des souffrances.
Par son commandement nouveau, Jésus crée une alliance nouvelle. Il nous appelle à vivre en communion les uns avec les autres, à se mettre au service les uns des autres comme Jésus l’a fait.

2 juin 19

Prière universelle

Avec toute l’Église,
Entrons dans la grande prière de Jésus.
Confions au Père toute l’humanité
et appelons l’Esprit sur notre monde.

I 64 O Seigneur, envoie ton Esprit qui renouvelle la face de la terre.

Sur toutes les Églises chrétiennes,
Afin que la recherche d’un chemin d’unité témoigne de l’amour que Dieu nous porte
Implorons la venue de l’Esprit

Sur les nouveaux parlementaires européens,
Afin que leur travail soit au service d’un monde plus fraternel et solidaire
Implorons la venue de l’Esprit

Sur les peuples déchirés par la violence, les familles éprouvées par les divisions, la précarité…
Afin que germe l’espérance et la paix
Implorons la venue de l’Esprit

Sur notre assemblée,
Afin que grandisse notre union au Christ et l’unité entre nous pour que le monde croie
Implorons la venue de l’Esprit

Père Saint, accueille notre prière,
envoie ton Esprit Saint,
lui qui fera toute chose nouvelle,
Par Jésus le Christ, notre Seigneur
Amen.

blog comments powered by Disqus
Abbaye
Notre Dame de
Jouarre