Homélie
Prière universelle

UN SEUL ESPRIT, UN SEUL CORPS Jean 14/23-29

Comme dimanche dernier, nous sommes dans la salle du Cénacle, à quelques heures de l’arrestation de Jésus. Un au revoir, ou plutôt un à Dieu. Désormais, comme les apôtres nous ne rencontrons plus Jésus que dans sa présence divine, son habitation en nous par son Esprit. Elle est permanente, nous pouvons sans cesse le rejoindre, l’écouter, car il nous parle, non pas matériellement, mais dans ce dialogue intime qui constitue notre vie spirituelle.
Elle peut se pervertir quand elle n’est pas aussi ouverture aux autres, car l’Esprit est Esprit d’amour, et son habitation en nous est liée au fait de l’aimer..

« Si quelqu’un m’aime il observera ma parole et, mon Père l’aimera ; nous viendrons à lui et nous établirons chez lui notre demeure »
Jn 14/23

Pas toujours facile, car il doit se frayer un chemin dans le brouhaha de paroles étrangères et souvent mensongères.

L’Esprit est là qui nous redit et nous fait comprendre ce que Jésus nous a dit.

Rien ne se construit dans nos vies sans Lui pas plus que sans nous. Il s’agit de l’Alliance qui fonde toute l’Écriture ; En un certain sens Dieu est Alliance en lui-même, une réalité qui atteint son sommet dans l’Unité divine de la Trinité.
Bien entendu nous retrouvons tout cela à propos de l’Église, mot qui signifie « assemblée » d’êtres humains, de peuples de toutes nations, de toutes cultures, alliance qui va jusqu’à faire de nous tous un seul Corps. C’est pourquoi Jésus nous parle tant de l’amour comme seul et unique commandement. C’est son testament, et c’est aussi pourquoi nous sommes conviés chaque dimanche à nous rassembler pour partager le pain. Un seul pain, un seul corps. Nous devenons ce que nous recevons, et nous repartons avec la consigne de nous donner aux autres comme Lui Jésus, vient de nous être donné.

Ce don que Jésus opère ne sera pas seulement symbolique, sacramentel, il va être vécu matériellement, puisque Jésus va se livrer à la violence qui empoisonne les relations humaines, celle dont les médias nous parlent tous les jours. C’est bien ce qui va se passer à la Croix. Les disciples vont devoir affronter cela, Nous aussi, de diverses façons. Nous devons entendre les paroles du Christ avant sa Passion comme nous étant adressées personnellement. Il nous dit qu’il nous donne la paix. Nous avons donc en premier le devoir de la recevoir. Comment ? Par la foi en ce Jésus qui le premier a traversé la souffrance et la mort. Rien à voir avec cette paix que le monde peut éventuellement nous procurer et qui s’appuie sur des prévisions trop optimistes. Le dernier mot de l’évangile est invitation à la joie, car tout ce qui nous arrive est utilisé par Dieu pour nous unir à Lui « Vous devriez vous réjouir de ce que je vais vers le Père »
AMEN
26.5.19


Prière Universelle

 

Adressons notre prière au Christ ressuscité qui intercède pour nous auprès du Père.

I / 67  Ô Christ ressuscité, exauce-nous.

Pour l’Eglise : qu’elle vive pleinement de l’évangile
et que son témoignage soit lumière pour tous ceux qui s’engagent à devenir disciples du Christ,
prions le Seigneur

Pour les gouvernants du monde, en particulier ceux de l’Europe en ce jour :
qu’ils se souviennent que le seul pouvoir est celui qui jaillit l’amour et du désir de servir leurs frères,
prions le Seigneur.

Pour tous ceux qui souffrent, doutent ou désespèrent :
qu’ils reçoivent la paix  qui vient du Ressuscité et découvrent en Lui,
la source de toute consolation
prions le Seigneur.

Pour nous tous ici rassemblés en cette Eucharistie :
que nous nous laissions guider par l’Esprit du Christ
et que grandisse au chœur de chacun l’amitié et la familiarité avec Lui,
prions le Seigneur.

Seigneur ressuscité, exauce ton Eglise en prière,
Toi qui es vivant avec le Père, et le Saint Esprit pour les siècles des siècles. Amen.

  

blog comments powered by Disqus
Abbaye
Notre Dame de
Jouarre