Homélie
Prière universelle
GARDEZ VOS LAMPES ALLUMÉES
(Luc 12/38-42)

Une petite histoire toute naturelle à l’époque de l’évangile. Le propriétaire d’une grande maison s’est absenté pour des noces et doit revenir tard dans la nuit. Ses serviteurs l’attendent. Une façon pour St Luc d’introduire à l’actualité, celle d’un temps d’attente.

Les communautés du premier siècle pensaient que Jésus allait revenir sans tarder et qu’elles le verraient... Mais l’attente se prolonge. Comment vivre cette durée ? Demeurer en tenue de travail. Rien d’autre que de vivre le quotidien, non pas comme des gens résignés, mais dans un esprit de vigilance, prêts à ouvrir au Christ quand il viendra. Tous les comportements peuvent alors se manifester, l’impatience, la somnolence, l’oubli, le souci de « se parer le cœur », comme le petit prince. Certes l’insatisfaction quant à notre présent moral, physique, spirituel est fondée. Ridicule de dire que tout va bien si je n’ai plus d’argent, si j’ai un cancer, etc…

Mais insatisfaction ne veut pas dire inquiétude ou crainte ce qui signifierait absence de foi.

Pourquoi ?

Parce que comme Pierre, Jacques et Jean sur le Thabor nous avons entendu le Père nous dire : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé ». C’est ce qui va nous permettre d’affronter l’épreuve de l’attente, de vivre selon le Royaume la banalité de chaque jour y compris les temps de violence

On peut être surpris par l’âpreté des paroles de la fin à propos de la responsabilité et de ses degrés propres. Les peines physiques étaient celles de l’époque, et elles n’étaient pas toujours infligées équitablement. Jésus en sera victime. Il confie à ses disciples son désir de voir se communiquer comme un feu ses paroles et ses actes pour la vie. Mais l’accomplissement de ce désir passe par son baptême dans la mort. Il n’apporte pas une paix facile et il voit bien les conflits des générations dans les familles, les divisions inévitables si sa famille ne se convertit pas. D’où l’urgence de se convertir, l’invitation qu’il nous adresse à tous : « Tenez- vous prêts ! »

11.8.19

Prière universelle 

Avec un cœur de pauvre et en confiance
prions le Dieu de toute fidélité.

"Assurés des promesses auxquelles ils avaient cru, nos Pères étaient dans la joie"
pour tous ceux qui ont fondé leur vie sur la parole de Dieu,
pour tous ceux qui se sont engagés à témoigner du Christ par leur vie,
prions notre Dieu qui tient toujours ses promesses.

I 20 : Dieu d’amour, entends notre prière.

Pour tous ceux qui sont affrontés
à l’expérience douloureuse de la stérilité, de la maladie, de l’épreuve,
Prions notre Dieu qui répond à nos cris et prend soin de nous.

Pour tous ceux qui peinent au chemin de la foi,
Troublé par le péché des hommes et par celui de leur propre cœur,
Demandons à Dieu de révéler à chacun par quel Amour il est venu nous sauver.

Pour nous tous ici convoqués,
Pour que nos paroles et nos gestes ouvrent
des chemins de paix et de dialogue tout au long de cette semaine
Prions notre Dieu qui nous a confié tous ses biens.

Dieu notre Père,
accueille la prière de ton Église
par Jésus, le Christ notre Seigneur.
Amen.

blog comments powered by Disqus
Abbaye
Notre Dame de
Jouarre