Homélie
Prière universelle
L’ESPRIT CONSOLATEUR
(Jean 14/15.21)

Ce que nous venons d’entendre a été dit par Jésus au cours de son dernier repas avec les apôtres. Jean le voit comme important pour ses propres disciples, alors qu’il est lui aussi, sur le point de les quitter. Dans ce temps qui suit de près le jour de Pentecôte, il cherche à les soutenir par la parole de Jésus. Il sait que son absence va être dure pour eux comme celle de Jésus le fut pour les Douze, malgré les apparitions du Ressuscité.

Il leur redit qu’ils vont avoir accès au Père, mais il sait aussi que l’attente leur paraitra longue, qu’ils vont souffrir de l’absence d’un maître. Ses paroles sont d’abord des paroles de réconfort. Elles visent à les préparer à la réception de l’Esprit, au double point de vue du cœur et de l’obéissance dans l’action. Leur tristesse montre bien qu’ils sont touchés dans leur sensibilité, mais ils doivent regarder l’avenir et agir en fidélité aux commandements reçus. C’est dans l’action que vous avez à montrer votre peine et non dans les larmes « Si quelqu’un m’aime, qu’il garde ma parole » (14/23). C’est dans la manière dont nous avons recours à l’Esprit que cette parole prend toute son importance.

N’avons-nous pas à nous interroger ?

Qui est l’Esprit Saint pour nous ?
Que faisons-nous de la loi de croissance de la vie spirituelle ?
N’est-ce pas l’Esprit déjà reçu qui va nous permettre de le faire grandir en nous ?

Cette loi de croissance est celle d’un mouvement uniformément accéléré et non pas celle d’un mouvement continu. Il est peut-être bon de rappeler ici quelque souvenir de la différence entre les deux. Le mouvement continu est celui d’un objet qui se déplace sur une ligne droite à vitesse toujours égale alors que le mouvement uniformément accéléré le fait se déplacer toujours plus vite, comme une pierre qui tombe.

Un autre aspect de la préparation à recevoir l’Esprit tient à la prière du Christ :

« Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Paraclet ».

Jésus demeure médiateur auprès du Père, même si c’est en tant que Dieu qu’il donne l’Esprit

« Il est capable de sauver de façon définitive ceux qui par lui s’avancent vers Dieu, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur »
(Hebr 7/25).

La promesse s’accomplit, l’Esprit est donné, mais nous devons observer que le nom de Paraclet, en grec, signifie consolateur, or l’Esprit joue déjà ce rôle. Mais il ne s’agit pas d’une autre personne. En incendiant d’amour nos cœurs Jésus ne désigne pas une autre nature, mais simplement une autre façon de se manifester et d’agir.

« L’Esprit de vérité qui sera toujours avec vous ». Il y a un lien entre éternité et vérité. Ce don peut être fait pour un temps. Judas l’avait reçu, mais il n’était pas demeuré en lui. Ce n’était pas le don au sens fort. Jean Baptiste désigne celui sur qui l’Esprit descend et demeure, lui ne l’avait reçu que pour un temps, pour une mission déterminée. C’est en tant qu’Esprit de vérité que l’Esprit est le plus élevé des dons. Il l’est par sa subtilité, sa finesse, son invisibilité « l’Esprit souffle où il veut , tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va » Jn 3/8. Il nous pousse à bien agir.
Il procède de la vérité et dit la vérité. L’Esprit Saint n’est autre que l’amour, c’est lui qui permet la révélation des secrets

« Je vous appelle mes amis, parce que tout ce que j’ai appris du Père, je vous l’ai fait connaître »
(Jn 15/15)

Prière universelle 

Unis à nos frères, les Chrétiens d’Orient qui aspirent à la paix,
prions Dieu notre Père d’envoyer sur le monde en souffrance le Défenseur,
l’Esprit de Vérité promis pas son Fils

Pour que l’Église, animée d’un souffle nouveau, ait l’audace,
au nom de l’Évangile, de défendre la dignité des plus pauvres,
des immigrés qui travaillent comme ouvriers agricoles et qui sont exploités ,
Prions le Seigneur

R/ I 10a Mets en nous ton Esprit !

Pour que s’établisse au niveau mondial une véritable solidarité
en faveur des pays d’Afrique et d’Asie, victimes du terrorisme
et sans aucun moyen pour faire face à la crise sanitaire
Prions le Seigneur

Pour que naissent au sein de nos sociétés,
et en union avec les croyants d’autres d traditions religieuses,
des initiatives nouvelles dans le souci de prendre soin de notre maison commune
Prions le Seigneur

Pour que la joie de Pâques qui nous habite
fasse de nous des témoins vivants du Christ Ressuscité,
porteurs d’espérance dans un monde en pleine mutation
Prions ensemble

Dieu, notre Père, Toi qui veilles sur tes enfants,
Entends notre prière et daigne l’exaucer,
Par Jésus Christ notre Seigneur et notre Dieu qui règne avec toi et
le Saint Esprit maintenant et pour les siècles des siècles. Amen

blog comments powered by Disqus
Abbaye
Notre Dame de
Jouarre