Homélie
Prière universelle
TRANSFIGURATION
(sur St Luc 9/28-36)

Voir quelqu’un prier, prier vraiment, en esprit et vérité, quelle que soit sa religion, ne laisse pas indifférent. Jésus priait  ainsi, en esprit et en vérité. Il le faisait de façon non pas spectaculaire, mais peu habituelle, la nuit parfois, sur la route, à l’écart, avec joie ou douleur , si bien que ses disciples vinrent un jour lui demander de leur apprendre à prier. Ils avaient déjà appris à la synagogue, à l’école de Jean Baptiste, mais avec Jésus ils sentaient que c’était différent. Il leur répondit en leur enseignant le « Notre Père » ; Un autre jour, nous raconte saint Luc, il prit avec lui trois de ses apôtres, les plus proches pour aller prier ensemble, sur une colline ; Que se sont-ils dit en chemin ? Nous l’ignorons, mais à l’arrivée, ils le virent complètement transfiguré.  

40 JOURS
(sur St Luc, 4/1-13)

Si vous avez la bonne idée de monter au premier étage de la tour de Jouarre, vous remarquerez qu’il faut gravir 40 marches. Et si l’on vous demande ce que signifie ce nombre, vous pourrez penser aux quarante jours du déluge, aux quarante jours de Moïse sur la montagne, sans manger ni boire, pour y recevoir la Loi. Il y a aussi les quarante ans d’exode dans le désert. Vous pourrez surtout penser aux quarante jours de Jésus au désert. Le parallèle entre Jésus et Moïse est évident. De même qu’il a fallu ce temps à Moïse pour recevoir la Loi, de même Jésus prend ce temps pour élaborer la loi du Royaume. 

ALLER AU LARGE
(sur l’Évangile selon St Luc, 5/1.11)

Trois lectures qui commencent de la même façon : Isaïe parle de ses lèvres impures, Paul déclare qu’il n’est pas digne d’être appelé apôtre à cause de son passé de persécuteur, Pierre demande à Jésus de s’éloigner de lui parce qu’il est un homme pêcheur. Cela ressemble au début de la messe, alors que nous nous reconnaissons pêcheurs. Mais ni dans l’Eucharistie ni dans les textes cités, nous n’en restons pas là. Les textes disent bien que la visite de Dieu emporte ce qu’il y a de corrompu en nous

02TOC - Homélie et Prière universelle: 2ème dimanche TO (Evangile selon St Jean 2/1-11)

A nouveau, comme à Noel, à l’Epiphanie et au baptême du Christ nous avons ici une révélation, une irruption de Dieu dans l’histoire des hommes. « Jésus manifesta sa gloire ». en changeant l’eau en vin. La scène se passe au cours d’un mariage. Dans la première lecture, Isaïe nous invite à penser aux noces de Dieu avec son peuple et, à travers ce peuple, avec toute l’humanité. Nous sommes au début de l’évangile de Jean, et nous avons affaire à une sorte de préface.

a deux personnages principaux : Jésus et Marie. Regardons plus spécialement Marie.

Abbaye
Notre Dame de
Jouarre