Homélie
Prière universelle
LE MAUVAIS RICHE
(Luc 16/19.31)

En fond de tableau il y a l’amour des pharisiens pour l’argent. La parabole nous présente deux personnages principaux : le riche, qui s’habillait de pourpre et faisait la fête chaque jour, qui n’a pas de nom, comme si les richesses l’avaient étouffé, et un pauvre, sous son porche, qui ne peut même pas se rassasier de ce qui tombe de la table du riche. Les images sont fortes ; d’un côté la pourpre, le lin fin, de l’autre les chiens, les ulcères.

Le riche n’est pas présenté comme vraiment méchant. Il ne lui est pas d’abord reproché d’être riche, mais de ne pas voir la misère de Lazare à sa porte. Être riche en soi, n’est pas une faute, mais c’est une responsabilité. Il y a plusieurs façons d’être riche, les bonnes et les mauvaises. C’est dangereux, car cela incline à la suffisance plus qu’au partage. Le luxe, l’abondance, endorment les individus, les sociétés, les nations.

Arrive le moment de vérité :

tous deux viennent à mourir. Lazare est emporté dans le sein d’Abraham. Il fait partie de la descendance innombrable promise au père des croyants. Le riche est enterré et descend dans l’Hadès, ce séjour des morts où selon la tradition d’Israël, ceux-ci vivent comme des ombres sans plus aucune espérance. C’est aussi un lieu de tourment par le feu. Le riche s’adresse à Abraham en l’appelant père et il fait appel à lui pour une toute petite chose : que Lazare lui rafraichisse la langue avec une goutte d’eau. Un petit geste, bien anodin, mais que lui n’avait jamais fait pour Lazare.

Enfant, Abraham lui répond, il est bien né de son sang, il ne lui refuse rien, mais il constate : un fossé infranchissable s’est creusé entre eux. La solidarité avec les pauvres est peu de chose quand on est très riche, mais la refuser creuse entre les hommes des abîmes insondables.

Le riche insiste : s’il est trop tard pour lui, c’est possible pour ses frères. Que Lazare aille témoigner auprès d’eux pendant qu’ils sont encore en vie. La réponse est claire : ils ont la loi et les prophètes, qu’ils les écoutent. Ils disent de pratiquer largement l’aumône. Si les frères du riche ne les écoutent pas, personne ne pourra les convaincre pas même un mort qui ressusciterait.

Les pharisiens avaient ridiculisé l’enseignement de Jésus sur « l’argent d’iniquité ». En fait la parabole leur montre que c’est de Moïse dont ils se sont moqués, alors qu’ils se réclament de sa loi. Ils méprisent aussi les prophètes. La preuve est donnée que l’argent peut précipiter dans le malheur.

En rapportant cette parabole St Luc l’actualise pour nous tous en nous invitant à regarder le pauvre à notre porte, à voir les inégalités scandaleuses de notre époque. Dès ici bas nous fabriquons notre ciel ou notre enfer si nous nous ouvrons ou nous fermons aux autres. Au festin de Dieu n’entrent que ceux qui savent aimer.

St Paul ne dit-il pas : « Ce que Dieu veut, c’est l’égalité » ? 2Cor 8/15

25.9.16

Prière universelle

Ensemble prions Dieu notre Père, riche en miséricorde qui s’est fait proche de nous en son Fils Jésus.

R/I-12 : « Dieu d’amour, écoute-nous ! »

1.    Prions pour l’Église en Europe, appelée par le Pape à ouvrir son cœur et ses mains, au nombre sans cesse grandissant de peuples en migration, afin qu’elle entende le cri de leurs appels.
R/

2.    Prions pour les peuples touchés par les séismes récents, les guerres fratricides, la famine, afin qu’ils soient efficacement secourus, et que la solidarité des premiers jours ne se relâche pas.
R/

3.    Prions pour ceux qui vivent dans le dénuement, la misère physique ou spirituelle, afin que leur détresse se change en espérance dans la rencontre d’un regard rempli de compassion et ouvert au partage.
R/

4.    Prions les uns pour les autres, nous tous que le Christ accueille à la même table, afin que la Parole et le Pain partagés portent en nous des fruits de vie et d’amour tout au long de cette semaine.
R/

Père très Saint, reçois notre prière, toi qui veux que tous les hommes soient sauvés, par Jésus le Christ  notre Seigneur.
Amen

blog comments powered by Disqus
Abbaye
Notre Dame de
Jouarre