Homélie
Prière universelle

PRESENTATION
Luc 2/22-40

Ces deux-là faisaient partie de cette minorité du peuple d’Israël vivant sa foi dans la simplicité et la fidélité aux enseignements des prophètes. Siméon et Anne étaient de ce « petit reste », témoins de la fidélité de Dieu qui n’abandonne pas son peuple et sait toujours comment se rendre visible.
Marie et Joseph étaient venus au Temple pour accomplir les rites au sujet de Jésus. C’est lui Siméon qui prend l’enfant dans ses bras, un geste qui fait rêver bien des petites filles quand on l’évoque au catéchisme. En même temps il prononce une bénédiction :

« Mes yeux ont vu ton Sauveur,
Tu l’as préparé, Tu l’offres à tous les peuples,
Lumière qui sera révélée aux nations et gloire de ton peuple Israël »

Tous sont émerveillés. Siméon lui-même les félicite, puis il poursuit sa prophétie en disant à sa mère : « Regarde, cet enfant apportera aux masses d’Israël soit la chute, soit la résurrection, il sera un signe de division, et toi-même une épée te transpercera le cœur… »
Que signifie cette épée qui transpercera l’âme de Marie ?

Ce mot signifie sans doute la douleur de Marie qui verra son fils mourir en croix, mais aussi tout ce qu’elle ne comprendra pas de ses comportements.

L’amour le mieux partagé
n’empêchera pas
que chacun reste mystère pour l’autre,
et Dieu plus que quiconque :
« Mon fils pourquoi nous as-tu fait cela ? »

Dieu ne reste pas à nous observer. Lui aussi nous cherche, il nous éprouve, nous demande de nous révéler. L’amour du Père va jouer dans la vie de Marie un rôle analogue à celui joué dans la vie de Jésus. Le Christ est la lumière qui éclaire et parfois aveugle les peuples. Il est un signe qui divise les personnes et les collectivités. Ceux qui s’opposent à lui ne sont pas toujours les mauvais. Certains se rangent aux côtés du Christ sans voir que sa Lumière les condamne et pour d’autres c’est le contraire. Ils se retrouveront un jour tout surpris, à sa droite.

Seigneur, donne-nous ton Esprit !

27.12.20

Prière universelle 


Sous le regard de la Sainte Famille de Nazareth, prions pour le monde entier.

Prions pour que tous les baptisés,
oubliant leurs incompréhensions réciproques,
se réconcilient et ne forment plus
qu'une seule grande famille où le Christ sera tout en tous.

R/ I 53 En toi, Jésus notre espérance !

Prions pour que dans tous les pays,
les gouvernements reconnaissent et protègent le droit de fonder une famille,
d'accueillir les enfants comme un don
et de les élever dans l'amour.

Prions pour les familles heureuse,
pour les familles sur les routes à la recherche d'un toit,
pour celles qui accueillent la vie avec générosité,
pour celles qui sont divisées, éprouvées par la pauvreté ou la maladie.

Prions pour nous tous qui participons à la même table.
Avec son Corps livré Jésus nous offre ce matin le don de la fraternité,
ce secret qui ouvre les portes de la paix.

Père de Jésus et notre Père, exauce nos demandes de ce jour
nous te le demandons avec confiance.

blog comments powered by Disqus
Abbaye
Notre Dame de
Jouarre