Hospitalité
Le mois de février commence sur le signe de l'hospitalité faite cette fois-ci à un invité bien particulier. On en avait entendu parler sans jamais - pour le moment - l'expérimenter. Ça y est c'est fait ! Le noviciat, puis l'infirmerie, puis l'une ou l'autre ont passé une semaine en compagnie de Monsieur Covid. Heureusement sans conséquence grave et avec une bonne solidarité fraternelle, la vie a pu suivre son cours...

 

Prière Universelle

Le Seigneur Jésus s’est fait proche de notre humanité blessée,
par Lui, prions Dieu, notre Père plein de tendresse et de miséricorde.

La Parole de Dieu est confiée à l’Église qui a reçu pour mission,
de l’annoncer, la célébrer, la vivre au service des hommes.
Prions pour le Pape, les évêques, les prêtres, les diacres et spécialement les nouveaux ordonnés.

R/I-20 : « Dieu d’amour, entends notre prière ! »

Pourquoi prier pour ses enfants ? Nous avons déjà beaucoup d’injonctions, de choses que nous nous sentons obligés de faire pour être un bon parent, pour offrir à nos enfants le meilleur. La prière des parents n’est pas là pour alourdir notre journée mais, au contraire, pour l’alléger ; elle ne fera pas de nous un parent parfait, mais nous permettra d’accepter joyeusement de ne pas l’être.

Nous avons la chance d’avoir un Dieu qui est un Père et dont les enfants ne sont pas tous - encore ? - des saints. Qui mieux que lui peut accueillir nos soucis, nos joies, nos questions, nos émerveillements, nos colères de mère et de père ?

  • Prier pour partager. Ne pas rester seul avec nos difficultés, face à nos défis de parents. La prière permet d’exprimer, ne serait-ce que dans le secret de notre cœur, ce que l’on vit. En se confiant au Seigneur - seul ou en groupe (par exemple, avec les groupes de prières des mères ou des pères présents dans de nombreuses paroisses), nous nous ouvrons à la grâce.
  • Prier pour déléguer. Un proverbe africain dit qu’il faut tout un village pour élever un enfant. En tant que chrétien, nous avons de la chance : nous avons tout un Ciel pour accompagner les nôtres. Laissons nous guider par l’Esprit-Saint, demandons à la Sainte Vierge de dénouer les nœuds, laissons saint Joseph et les saints patrons de nos enfants nous aider, et demandons à nos anges gardiens de veiller sur nos enfants.
  • Prier pour se ressourcer : pour donner beaucoup d’amour, il faut nous même en être emplis. N’oublions pas, tout parent que nous sommes, de nous placer régulièrement en enfant de Dieu et de nous laisser toucher par l’amour infini et miséricordieux du Père. Pourquoi pas en nous tournant simplement vers Lui, en l’appelant “Abba, Père”, quand nous avons besoin de regonfler notre coeur de parent ?

Alice Ollivier pour Hozana.org

Abbaye
Notre Dame de
Jouarre
Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner